Envie de réagir ? Laisse un commentaire, tes ressentis ici

CRÈCHE LES SOURICEAUX

Publié le 2 mai 2019 - Temps de lecture : 3 min -

Résumé

“Les parents pensent que le problème de l’enfant c’est le sommeil, mais ce sont les limites et le cadre que l’on pose à l’enfant qui sont à l’origine d’une situation problématique.”

 

Qui suis-je :

Jérôme, expert en éducation de la petite enfance : https://souriceaux.blogspot.com/

Mon point de départ :

S’appuyer sur la bienveillance pour tendre vers la bientraitance.

Mon idée :

La crèche Les souriceaux est un lieu d’accueil et d’accompagnement des émotions de l’enfant, à but non lucratif. Rassembler les enfants en groupes de vie permet de développer l’empathie, le partage, le sourire. Pour cela nous avons écrit un projet pédagogique sur différentes thématiques : le jeu, les signes, la communication.

Mon fonctionnement :

Donner le choix à l’enfant car il a besoin d’être prévenu pour se préparer et s’organiser. Dire Oui à la créativité, Non à la productivité. La crèche est ronde, il n’y a pas de coin, ni de punition. Mais il y a des codes et des limites. On respecte le rythme de l’enfant, ses demandes et besoins pour limiter sa frustration.

De quels futurs émergents
témoigne ce présent ?

  • L’individu est au centre : l’enfant est reconnu comme individu
  • Inclure les parents dans le projet : l’inclusion
  • Se mettre au niveau de l’enfant et le comprendre.
  • Ce que l’on fait pour les enfants, il faudrait le mettre en place dans toutes les relations.
  • On peut aussi éduquer les parents. Un adulte s’éduque toute sa vie.
0
Expert
Jérôme Dumortier1 article

Analyse et questionnements

Pour aller plus loin...

Tu souhaites réagir ? Clique sur tes émotions et / ou laisse un commentaire.

ET SI on s'arrangeait pour que les gens nous copient ?
ET SI on s'inspirait de la créativité sous la contrainte qui existe en Afrique ?
ET SI on allait se former en Afrique ?
ET SI l’innovation ne pouvait se faire qu’à l’abri des regard dans un lieu de tous les possibles ?
ET SI du chaos naissait la disruption ?
ET SI les drônes redessinaient les routes africaines ?
ET SI notre avenir urbain s’inventait en Afrique ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre newsletter