Envie de réagir ? Laisse un commentaire, tes ressentis ici

COLLECTIF CATALYST et MUTUALAB

Publié le 24 mars 2019 - Temps de lecture : 3 min -

Résumé

“J’ai besoin de connaître l’autre avec qui je mets en commun.”

 

Qui suis-je :

Claire-Marie, experte en communs et innovation sociale : mutualab et catalyst-initiative.org

Mon point de départ :

j’ai rejoint un groupe qui veut faire avancer l’innovation sociale (innovation plus horizontale, travailler le vrai besoin des usagers, faire avec…)

Mon idée :

Créer une fabrique des ressources partagées. Je me suis inspirée de la “chambre des communs”. Un commun est une ressource partagée, gérée et maintenue collectivement par une communauté ; celle-ci établit des règles pour préserver et pérenniser cette ressource tout en fournissant le droit de l’utiliser par tous. C’est parfois compliqué de lâcher la propriété dans notre manière de consommer. Faire que le le système des communs devienne viable financièrement est un enjeu majeur pour les entreprises : la recirculation des objets VS logique d’abondance.

De quels futurs émergents
témoigne ce présent ?

  • Comment mesurer la valeur de la ressources ?
  • Quelle place pour les entreprises dans ce système de partage ?
  • Pour que ces initiatives locales fonctionnent, il faudrait qu’elles deviennent globales.
  • Comment faire pour qu’une entreprise participe à la création d’un commun et en profite, sans en avoir l’exclusivité ?
  • Il y a une notion de non rivalité entre les ressources communes.
1
Expert
Claire-Marie Mériaux1 article

Analyse et questionnements

Pour aller plus loin...

Tu souhaites réagir ? Clique sur tes émotions et / ou laisse un commentaire.

ET SI on s'arrangeait pour que les gens nous copient ?
ET SI on s'inspirait de la créativité sous la contrainte qui existe en Afrique ?
ET SI on allait se former en Afrique ?
ET SI l’innovation ne pouvait se faire qu’à l’abri des regard dans un lieu de tous les possibles ?
ET SI du chaos naissait la disruption ?
ET SI les drônes redessinaient les routes africaines ?
ET SI notre avenir urbain s’inventait en Afrique ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre newsletter