Envie de réagir ? Laisse un commentaire, tes ressentis ici

LABORATOIRE COSTECH

Publié le 1 juillet 2019 - Temps de lecture : 3 min -

Résumé

“Les dopants contribuent à nous rendre humain.”

 

Qui suis-je :

Pierre, expert sur la question du dopage : https://radiouclille.univ-catholille.fr/broadcast/13133-S2-Ep7-Pierre-STEINER

Mon point de départ :

Le dopage sportif peut améliorer l’homme.

Mon idée :

Les dopants sont des produits potentiellement dangereux pour la santé mais ils améliorent les performances des hommes et génèrent des inégalités. Il existe un risque de perte de la diversité, de standardisation de l’homme si on était tous dopés pour être meilleurs. Pourtant la technique (les dopants) contribue à nous rendre humain. C’est notre capacité à faire des outils ensemble qui définit notre humanité. Les sportifs professionnels sont des ambassadeurs du transhumanisme.

 

De quels futurs émergents témoigne ce présent ?

  • La technologie peut permettre à plus de monde de faire du sport en plaisir (personnes handicapées, âgées,…). Il y a un marché, un potentiel de disruption.
  • Les fédérations sportives jouent un rôle dans l’amélioration de l’humain.
  • Le changement de règles, la légalisation du dopage peut faire évoluer le sport.
  • De nouveaux sports apparaissent, de nouveaux sportifs aussi.
  • La norme est-elle une barrière entre l’humain et la machine ?
  • Les athlètes se dépassent déjà, sont-ils pour autant transhumains ?
1
Expert
Pierre Steiner1 article

Analyse et questionnements

Pour aller plus loin...

Tu souhaites réagir ? Clique sur tes émotions et / ou laisse un commentaire.

ET SI on s'arrangeait pour que les gens nous copient ?
ET SI on s'inspirait de la créativité sous la contrainte qui existe en Afrique ?
ET SI on allait se former en Afrique ?
ET SI l’innovation ne pouvait se faire qu’à l’abri des regard dans un lieu de tous les possibles ?
ET SI du chaos naissait la disruption ?
ET SI les drônes redessinaient les routes africaines ?
ET SI notre avenir urbain s’inventait en Afrique ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre newsletter