Envie de réagir ? Laisse un commentaire, tes ressentis ici

LYBRE

Publié le 25 juillet 2019 - Temps de lecture : 3 min -

Résumé

“La société va inclure le jeu vidéo et le jeu de société comme un art.”

 

Qui suis-je :

Thomas Mazingarbe, expert en gamification : https://www.lybre.fr

Mon point de départ :

Créer un espace immersif pour apprendre ou créer autrement. L’environnement permet la libération et favorise l’appropriation des apprentissages.

Mon idée :

Lybre est un “centre d’agilité” ouvert en 2017 qui propose des formations et ateliers basés sur le jeu et le collaboratif pour sortir du quotidien et faciliter l’apprentissage. Les bénéfices du jeu : apprendre devient un plaisir, transmettre un savoir, augmenter les taux d’acceptation. Le temps d’apprentissage est aussi plus court mais plus efficace qu’une formation théorique classique (à contenu équivalent) car on est dans l’expérimentation.

Mon fonctionnement :

LE JEU DE SOCIÉTÉ : c’est un moyen physique de transmettre une information par l’expérimentation. Les gens s’échappent de leur rôle actuel et progressent, en groupe, grâce à un système de récompense/privatisation. L’humain, présent via le rôle du facilitateur et des joueurs, est indispensable.
LE JEU VIDÉO : toutes les constructions sont virtuelles. Des entreprises entières sont bâties sur ce système : elles n’ont pas d’espaces de travail physiques car leurs employés se rencontrent sur une plateforme numérique via des avatars et des casques de réalité virtuelle.

De quels futurs émergents
témoigne ce présent ?

  • Le jeu vidéo va devenir normal et s’insérer un peu partout, tout comme la réalité virtuelle et augmentée.
  • L’e-sport sera considéré comme un sport jusqu’à devenir une discipline aux JO.
  • De nouveaux métiers liés à la gamification émergent
  • Les entretiens d’embauche se feront à distance dans un mode de réalité virtuelle.
  • Jeu de société (physique) et jeu vidéo (virtuel) ont fusionné. (Ex : les pilotes conduisent de vrais avions à distance via un jeu virtuel, les tétraplégique ont des interactions physiques par le biais du virtuel).
1
Expert
Thomas Mazingarbe1 article

Analyse et questionnements

Pour aller plus loin...

Tu souhaites réagir ? Clique sur tes émotions et / ou laisse un commentaire.

ET SI on s'arrangeait pour que les gens nous copient ?
ET SI on s'inspirait de la créativité sous la contrainte qui existe en Afrique ?
ET SI on allait se former en Afrique ?
ET SI l’innovation ne pouvait se faire qu’à l’abri des regard dans un lieu de tous les possibles ?
ET SI du chaos naissait la disruption ?
ET SI les drônes redessinaient les routes africaines ?
ET SI notre avenir urbain s’inventait en Afrique ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre newsletter